Rebecca a très bien dit les choses, je ne vois que peu de choses à rajouter...


En partant à l’hopital à 16h30, je me disais vraiment que nous y allions pour un aller-retour… Quelle heureuse surprise que de ne pas avoir eu à le faire.
Et quand on dit qu’un accouchement n’est pas l’autre, je plussoie. Celui-ci fut rapide, intense et s’est vraiment bien passé même si on n’est pas complètement outillé pour gérer ce genre de situation.


Entre l’arrivée à l’hopital et l’arrivée d’Elizabeth, il ne s’est passé que peu de temps pour gravir toute la montagne du travail et de la douleur… Rebecca ne s’y attendait pas et je ne m’attendais pas à voir ma femme souffrir autant… Cela n’est pas agréable et à part rassurer ma femme par des mots maladroits, je ne savais que faire…
Heureusement notre petite merveille est forte, combative et en voulait et donc s’est presque sortie toute seule… et ce en un temps record.
J’ai du m’absenter pendant quelques minutes, pour risque d’absence passagère, et cela fut plus qu’il n’en fallait à Elizabeth pour sortir toute la tête et les épaules… il ne restait à Rebecca qu’à la tirer pour amener cette petite boule de vie sur son ventre au chaud près du sein de maman…


Finalement, cette petite est superbe, mignonne et va super bien… Bienvenue petite lutine et longue vie à toi.