Deux ans déjà qu'elle illumine nos journées, cette petite princesse. Que de progrès dans ces deux années et surtout ces derniers temps.
Je vous en raconte quelques uns

La miss est propre la journée, à sa demande depuis le vendredi d'avant les vacances. Juste trois accidents pour cause de jeux intenses. Et quand il faut mettre un lange pour la sieste ou la nuit, la miss réclame de le mettre seule, acceptant avec réticence un peu d'aide. En parlant de "seule", c'est après "non" et "peux pas", son mot favori. Un côté de nous s'en réjouit. Nous voyons notre fille réclamer son indépendance. Un autre côté redoute le "seule" qui est parfois un peu trop précoce. Le tout est de trouver le moyen de lui faire accepter de l'aide sans provoquer une énième crise de colère/frustration. Car oui, notre fille a bien deux ans. Si nous en doutions, les crises du-dit "terrible two" sont bien présentes pour nous le rappeler. Heureusement, nous avons eu sa soeur avant et nous sommes donc plus armés pour faire face et accompagner notre fille dans l'apprentissage de la gestion de ses émotions. (qui a dit "petits enfants, petits problèmes".... leurs "petits" soucis prennent tellement d'importances à leurs yeux. Nous aurions tort de les minimiser parce qu'ils nous semblent minimes).
Sur cette parenthèse éducationnelle, reprenons... :-)

Notre princesse expérimente donc le coin "émotion" de la maison, les pourparlers avec papa et maman, l'apprentissage nécessaire, difficile mais combien important de la frustration. A coté de ces moments moins drôles, elle continue ses divers apprentissages dans le sillage de Manon. Elle essaye de l'imiter en tout et mange donc dans une grande chaise, est donc devenue propre, colorie/peint/bricole avec enthousiasme et créativité, fait des puzzles et un tas d'autres jeux comme une grande. Son jeu favori est et reste les poupées. Elle les habille, leur donne à manger, les met au lit, les cajole, les berce, les lange (on a compris pourquoi la réserve de langes partait si vite ;-) heureusement Saint-Nicolas a apporté des langes bébés)...

Notre miss a été gâtée par les multiples fêtes de fin et début d'année. Sa grande soeur aussi d'ailleurs. Un tas de cadeaux suscitant cris et joies.
La complicité entre Manon et Elizabeth ne cessent de grandir. Elles jouent ensemble, commencent à s'inventer des histoires à deux. C'est juste du bonheur de les regarder.
Voilà un petit aperçu de notre petite princesse qui grandit si vite! Bientôt celui de Manon pour ses quatre ans.
Nous profitons de ce mot pour vous souhaiter à tous une très belle année 2012. Qu'elle vous apporte beaucoup de joie. De cette belle joie qui se trouve même dans les moments plus difficiles.

Nous vous embrasons bien fort.

Rebecca, Yannick, Manon et Elizabeth.